Il est grand temps d’assumer vos « gros cheveux » fièrement

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui à coup sûr nous touchent tous et toutes : LES CHEVEUX ! Si vous avez les cheveux fins et lisses, le problème est déjà réglé. Pour les autres, qu’ils soient : volumineux, épais, bouclés, frisés, crépus ou bien qu’ils se perdent entre toutes ces catégories… Ouvrez grands vos mirettes, car si ce n’est pas le cas, il est grand temps d’assumer vos « gros cheveux » fièrement.
Mais avant ça, petit retour en arrière sur l’histoire romanesque qu’ont connu nos crinières avant d’être finalement domptées…

Le lisse à tout prix

Nous sommes en plein milieu de nos années collèges, la tecktonik est à son apogée, Sexion d’Assaut connaît ces premières heures de gloire et les casquettes Wati B sont arborées fièrement sur quasi toutes les têtes… Et au milieu de tout ça, il y’a nous. Deux pré ados qui essayent malgré tout de sortir du lot, mais qui échouent lamentablement en commettant la première catastrophe capillaire de leur vie : se lisser les cheveux TOUS LES JOURS.
À l’époque, la tendance du lisse se traduit comme l’exemple à suivre envers et contre tout. Le fer à lisser vient de faire son apparition tél le Messie nous guidant vers ce qu’on croyait être le bon chemin… Et évidemment Joséphine et moi y fonçons têtes baissées.  Pourquoi ? Seulement et uniquement pour ressembler à la majorité des filles du collège. À cette période, les seuls « gros cheveux » existants, comme on aime les appeler, sont cachés dans un chignon infâme (avec souvent deux petites mèches devant lissées, on se demande encore pourquoi) ou pire défrisés. Ce qui laisse, vous l’aurez compris, qu’une seule catégorie acceptable : le lisse.

Pour les cheveux volumineux de Joséphine, mi ondulés mi lisses, cela s’est traduit inévitablement par la perte de quasi toute sa fibre capillaire (oui, on emploie les grands mots). Quant à moi, à la destruction totale de mes cheveux, vous savez l’effet extension queue de rat… Niveau glamour on aura vu mieux !

L’ère des gros cheveux

Le temps passe, nos années collèges sont désormais derrières nous, force est de constater que nos cheveux ont besoin d’un sérieux break, on se décide finalement à stopper notre rythme effréné de lissage et pour les plus courageuses, ce qui a été le cas de Joséphine : les couper directement. Malheureusement, des années de maltraitances capillaires ne s’en vont pas en un coup de ciseaux. Après des mois à supporter des cheveux sans forme, à appliquer des masques maison aux œufs puants, et à dormir avec de l’huile sur la tête, le miracle se produit enfin ! Les premières boucles se redessinent et on découvre petit à petit une nature de cheveux dont on ignorait l’existence.
Et puisque nous ne sommes pas les seules à avoir la même idée, les têtes bouclées, les afros et les ondulations commencent à se manifester petit à petit dans le paysage. Les marques s’en rendent également comptent, et sortent de plus en plus de produits laissant aux têtes frisées une raison de plus de s’assumer.

Nos conseils 

Si vous ne vous reconnaissez pas dans tout ce processus, ce n’est pas grave. Dites-vous simplement qu’il n’est jamais exclut qu’un complexe d’aujourd’hui, devienne un atout demain. C’est le cas pour Joséphine, qui autrefois ne se rendait même pas compte que ces cheveux pouvait être naturellement aussi bouclés. L’époque où on se lissait les cheveux avant de passer un entretien pour avoir l’air plus « sérieuse », ou pour ne pas se faire « remarquer » est définitivement révolue. Il faut aussi garder en tête qu’un cheveux de nature bouclé ou épais offre beaucoup plus de possibilités en termes de coiffure qu’un cheveux lisse et fin. Et si vous souhaitez enfin sauter le pas, voici nos quelques conseils :

  • Ne vous lavez JAMAIS les cheveux tous les jours ! Une à deux fois par semaine est largement suffisant en particulier si vous avez les cheveux secs et frisés.
  • Adaptez votre shampoing, après shampoing et masque à votre type de cheveux. Il existe une quantité de marques et de gammes adaptées facilement trouvable en magasin.
  • Changez de routine capillaire régulièrement. En effet, dès lors que l’on utilise les mêmes produits fréquemment, nos cheveux s’y habituent et les soins ont ensuite tendances à ne plus faire effet.
  • Si vous souhaitez les lisser de temps en temps, n’oubliez pas d’appliquer un protecteur de chaleur. Si vous utilisez un sèche-cheveux ou un fer à lisser, cela limitera la casse.

13 réflexions sur « Il est grand temps d’assumer vos « gros cheveux » fièrement »

  1. J’ai toujours eu les cheveux fins et plus ou moins lisses mais je les lissais quand même au fer (voire lissage brésilien) parce que les cheveux à la Rachel ou Avril Lavigne, c’était le but ultime 🙂 Aujourd’hui, évidemment, je rêve de l’inverse :DDD

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai qu’on a souvent tendance à vouloir l’inverse haha

      J'aime

  2. Vous avez de magnifiques chevelures ! bravo de les assumer 😉
    Bisous les filles !

    Aimé par 1 personne

  3. Agrid & simba on est ensemble la famille 😂 ( top l’article 👌👌👌)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tes encouragements !

      J'aime

  4. Je sens que je vais me plaire sur ton blog, ce genre de sujet me concerne tellement (teamcheveuxfrisés) 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ! Tes cheveux sont magnifiques 🙂

      J'aime

  5. j’ai les cheveux fins et lisses 😦 Alors moi je rêve de gros cheveux LOL belle soirée

    Aimé par 1 personne

  6. C’est l’histoire de ma vie 😦 j’ai laisse mes cheveux tous les jours de la 6e à la première parce que je n’assumais pas mes boucles.. grossière erreur

    Aimé par 1 personne

    1. On a tous fait cette erreur je crois ! Tes cheveux sont magnifiques maintenant en tout cas 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close